L’adoption

L’adoption d’un chien, peu importe la race, est une décision importante qui doit être mûrement réfléchie. Vous tomberez sous le charme de ces petites boules de poils maladroites de 10-12 semaines. Par contre, n’oubliez pas que cet être vivant grossira et vivra au minimum dix ans.

 

Avant de faire l’acquisition d’un chien, posez-vous bien des questions sur votre mode de vie, sur les sacrifices que vous devrez faire, sur l’argent et le temps que vous devrez investir pour les 10 prochaines années. Si vous avez une quelconque hésitation, vous détenez votre réponse !

 

Prenez le temps de vous renseigner convenablement sur les races de chiens qui correspondent à votre mode de vie, vos besoins, vos attentes, etc. Il y a plusieurs facteurs à considérer pour le bien être de votre futur ami canin (hygiène, mue de poils, coupe de griffes, l’énergie, le rappel, la sédentarité, etc.). Vous en sortira grand gagnant et votre futur chien aussi !!!

 

L’engagement

L’arrivée d’un chiot dans votre environnement changera complètement vos habitudes de vies. Vous devrez aussi prévoir une nouvelle disposition dans votre maison/logement afin de bloquer certains accès à des pièces. Bien entendu, vous devrez peut-être retirer vos belles décorations et vos plantes pour les remplacer par une tonne de jouets en permanence sur votre plancher.

 

Les premiers mois de vie d’un chiot sont cruciaux pour son éducation et sa socialisation. Vous devrez le promener partout, le mettre en contact avec différents éléments de la vie quotidienne, mais surtout de lui permettre de rencontrer plein de chiens et d’humain. Nous vous suggérons fortement de contacter une école d’éducation canine afin d’établir rapidement une belle complicité entre vous et votre chiot (surtout si c’est votre premier chien).

 

L’espérance de vie d’un Akita Inu est de 11 ans et le Basenji 15 ans. Il sera donc de votre responsabilité que pendant toutes ces années, il faudra budgéter les frais reliés à l’alimentation, aux soins vétérinaires, à l’enregistrement annuel à la ville ainsi qu’à l’achat de tous les accessoires requis (cage, collier, laisse, bol, accessoire de toilettage, etc.)

 

L’apprentissage de la propreté est un travail ardu pour les nouveaux maîtres. Il faut être constamment aux aguets et être le plus disponible possible. Il faut rapidement établir une structure et une routine chez votre chiot. Dès le départ, il faut prévoir le sortir toutes les 3 heures et lui indiquer exactement où l’on veut qu’il fasse ses besoins. Soyez routinier, ceci facilitera son apprentissage.  Il est tout à fait normal pour un chiot de japper, de creuser, de mâcher des objets… Ceci fait aussi partie de la discipline et de l’éducation que vous devrez investir sur votre chiot. Pour l’Akita Inu comme pour le Basenji, l’éducation doit se faire sans cri, ni violence. « Une main de fer dans un gant de velours » serait le proverbe tout désigné pour ces 2 races.

 

Les premiers pas dans sa nouvelle maison

 

Dès son arrivée à la maison, vous devrez immédiatement faire la visite des endroits clés (lieux pour faire ses besoins, cage, panier à jouet, bol d’eau). La maison ne devra pas lui appartenir et vous devrez imposer vos limites dès le départ (interdiction de monter sur divan, sur le lit, etc.) Il devra gagner votre confiance avant d’être libre dans la maison. Au réveil, 10 minutes après un repas ou après une période de jeu, votre chiot devra vite être conduit à l’extérieur pour faire ses besoins.

 

Le plancher doit être libre de tout élément qui pourrait être dangereux pour le chiot (bas, ficelle, petite balle, etc.). Bref, tout ce qui pourrait être avalé et causer bien des blessures à votre pitou. N’oubliez pas qu’à cet âge, votre chiot est en mode exploration et découverte. Il portera tout à sa gueule et tentera d’en faire un grand festin. Un environnement bien libéré de tout risque d’accident vous évitera des frais de vétérinaire et sera plus rassurant pour votre chiot. Ceci évitera de conditionner votre chiot à une énergie négative en utilisant constamment le « NON ne touche pas à ça », « NON ne va pas là », NON ne mange pas ça », etc.

 

Si vous avez déjà un ou plusieurs animaux à la maison, vous devrez prévoir un moment de rencontre avec le petit nouveau et une période d’adaptation en douceur.

 

Utilisez votre cage à différentes sauces. Il faut introduire la cage tranquillement au quotidien de votre chiot même si vous n’êtes pas très loin. Il doit vite comprendre que c’est sa propre maison, qu’elle est confortable, sécuritaire et qu’il fait bon y vivre.

  

Choses que vous devriez prévoir avant l’arrivée du chiot

 

Cage de métal avec séparateur et plateau

Bol de nourriture et bol d’eau (en acier ou porcelaine)

Brosse surtout pour l’Akita Inu

Coupe griffes

Shampoing

Nettoyant pour les oreilles

Brosse à dents et dentifrice (pour chien)

Coussins et couverture

Petit os en nylon

Petit os en cuir pressé

Jouets résistants et sécuritaires

Laisse et collier plat (aucun étrangleur)

Beaucoup de gâteries pour les premiers mois (foie séché, petite bouchée)

Un sac de nourriture de bonne qualité GO (chiot).